HISTORIQUE DE LA CROIX BLANCHE


Fédération des Secouristes Français Croix blanche

C'est en 1892 qu'un groupe d'hommes animés par le sens de " l'humain ", fondait à Paris la " Société des Secouristes Français ".
Ses statuts définissaient clairement les buts de son action. Ils se singularisaient en instituant des cours dispensés par des médecins professeurs, destinés à répandre dans la population des connaissances propres à assurer la survie de malades ou de blessés, en attendant l'arrivée d'un médecin.

Le bénévolat imposé à tous ses membres reste sa règle d'or. Cette Société peut donc se prévaloir du titre envié d'instigatrice, en France, du secourisme moderne. Elle fût, grâce à son action efficace reconnue d'utilité publique le 3 mars 1898.

Pendant les deux conflits mondiaux de 1914 à 1945, les infirmiers volontaires étaient aux premières lignes sur les champs de bataille ; d'où de nombreuses pertes humaines.
A la fin de ces deux conflits, l'association était laminée, presque anéantie. Dans le silence et la dignité, petit à petit, les effectifs se reconstituaient. Ayant à cette époque, élargie son champs d'action, elle prenait le nom de " Société des Secouristes Français infirmiers volontaires ".

Le 7 novembre 1972, un décret ministériel lui conférait le nom de " Fédération des Secouristes Français Croix Blanche ". C'est sous ce nom qu'elle poursuit aujourd'hui ses activités, respectueuses de ses principes d'indépendance, de neutralité, de bénévolat, ignorant les publicités tapageuses, pauvres de moyens, mais riche de son passé centenaire et de son idéal " Servir ". Fidèle à son écusson mi-partie bleu, mi-partie rouge aux couleurs de la ville de Paris où elle fut fondée et portant au centre une croix blanche, l'ensemble rappelant les couleurs de la France.



Dernière mise à jour le 01/02/2011 par Yannick PANHELLEUX